OM : Les hallucinants détails du périple des supporters à Francfort

OM : Les hallucinants détails du périple des supporters à Francfort

Photo Icon Sport

La situation est tendue entre les groupes de supporters et l’Olympique de Marseille, depuis que le club provençal a décidé de ne plus laisser passer certains agissements.

Les Yankee ont déjà été radiés au Vélodrome, et c’est une brouille avec le Commando Ultra 1984 qui marque désormais l’actualité. L’OM a décidé de faire payer à ce groupe les nombreuses amendes reçues pour utilisation de fumigènes, en rehaussant le prix du billet pour le match de Coupe de la Ligue face à Strasbourg. Les fans de l’OM concernés peuvent ne pas apprécier, mais ils avaient été prévenus de longue date de cette nouvelle politique. Et elle sanctionne également des débordements récents, notamment lors du voyage en Allemagne pour le récent déplacement à Francfort.

Ce mardi, L’Equipe donne ainsi des détails assez hallucinants de ce voyage globalement raté. Ainsi, si le parcage était aussi peu rempli, c’est que non seulement trois bus ont été bloqués à la frontière car diverses armes ont été retrouvées, mais c’est aussi parce que, dans l’un des bus incriminés, se trouvaient les leaders des groupes qui voyageaient ensemble, avec la plupart des billets dans les poches… notamment pour des supporters qui eux étaient au pied du stade allemand. En plus de cela, la police allemande a fait preuve d’un zèle à toute épreuve, procédant à quatorze interpellations pour des motifs bluffant comme le port d’une écharpe sur le visage, ou un habillage insuffisant pour des fans torse nu. Certains supporters n’ont été relâchés qu’à 04h30 du matin, avec une amende de 250 euros à régler pour pouvoir sortir. Autant dire que la grogne monte à tous les niveaux à l’approche de cette fin d’année délicate sur le plan sportif.