Wenger : "Soulagé et frustré"

Dominateur pendant la majeure partie de la rencontre, Arsenal est finalement revenu de justesse avec un point de Kiev, grâce à l’égalisation de William Gallas dans les dernières minutes (1-1). "Il nous reste du soulagement et de la frustration. Nous n’aurions pas du nous trouver dans cette situation-là étant données nos occasions avant la pause. Mais ensuite notre niveau a baissé et nous avons pu revenir au score malgré l’énergie et l’organisation du Dynamo. Nous avons tout de même le sentiment d’avoir perdu deux points", a analysé Arsène Wenger après la rencontre.