Tony : «C’est à Bordeaux d’avoir peur»

Anthony Da Silva, dit Tony, attend avec impatience le match de Ligue des champions entre Bordeaux et Cluj, mercredi. Le latéral franco-portugais du champion de Roumanie, né au Creusot, estime que sa formation évoluera sans complexe à Chaban-Delmas. « On n’a pas peur. Je pense que c'est à Bordeaux d'avoir peur de nous. Nous, on joue sans pression. Nous n'avons rien à perdre. Certes, les Girondins ont impressionné face à la Roma. Ils s'appuient sur de fortes individualités. J'ai vu les images, c'est vrai qu'ils n'ont pas eu de chance. Mais il leur faut une victoire face à nous. Ce sera très difficile pour eux car la pression est sur eux, pas sur nous. On a quatre points, on va à Bordeaux avec le même état d'esprit qu'à Rome, explique dans les colonnes de Sud Ouest le joueur formé au PSG. J'y suis resté jusqu'en CFA. Mais je savais que ce serait dur de percer. Alors, j'ai décidé de tenter ma chance au Portugal. J'ai joué à Sandinenses et quatre ans à Chaves en Ligue 2, puis j'ai signé à Amadora en D1 portugaise. Là-bas, j'ai été nommé meilleur arrière droit du championnat. On me voulait en France et j'ai eu cette proposition de Cluj. Financièrement c'était très intéressant. Je suis là depuis un an et demi. On m’appelle le Pitbull. »