Puel : «Un gros match mal récompensé»

Puel : «Un gros match mal récompensé»

Photo Icon Sport

L’entraîneur lyonnais s’est montré résolument optimiste en dépit de la défaite concédée face au Bayern Munich (2-3), mercredi soir.

Politique de l’autruche ou réelle satisfaction d’avoir montré son vrai visage pendant une mi-temps ? Difficile à dire mais l’entraîneur lyonnais s’est montré globalement satisfait du match perdu par les Rhodaniens face au Bayern Munich, mercredi. « C’est un match particulier parce qu’on réalise une bonne entame. On a les premières occasions et on se fait punir sur un ballon cafouillé, sur une première frappe, puis une deuxième, une troisième : trois tirs cadrés, trois buts. Ca fait très mal car on n’avait pas eu la sensation de louper notre entame, au contraire. Dans le dernier quart d’heure de la première mi-temps, on a fait un peu n’importe quoi car on avait la tête sous l’eau. On est revenu en deuxième mi-temps de nouveau avec de la structure, de l’ambition. On s’est dit qu’il nous fallait gagner cette deuxième mi-temps. On a poussé, on a fait beaucoup de bonnes choses, même en première mi-temps, je n’en suis pas déçu. On a fourni un gros travail », a assuré Claude Puel, admiratif des qualités morales de son groupe, pourtant touché à la pause avec trois buts de retard.


«  Je tiens à souligner encore une fois le mental énorme qu’on a eu, la qualité également pour revenir au score et pour avoir la possibilité d'égaliser voire plus, puisqu’on a eu 27 tirs et 7 pour le Bayern. On fait un gros match qui n’est pas récompensé, mais qui montre la force mentale de ce groupe », a rappelé l’entraîneur lyonnais, qui sait que les Lyonnais auront certainement besoin d’une force morale à toute épreuve pour passer en quart de finale.