Fabregas et « les buts d’écoliers »

Le milieu de terrain d’Arsenal avait comme son équipe du mal à avaler la défaite concédée à Porto sur deux buts qui vont faire parler, pour des raisons différentes. Le premier est une bourde du portier des Gunners, et le second un coup-franc indirect très vite joué qui a surpris tout le monde. Autant dire que Cesc Fabregas goûtait mal à ce revers (2-1) malgré une nette domination de son équipe.


« Des buts d'écoliers. Qu'est-ce que tu peux faire ? Rien. Après le second but, nous avons baissé de niveau. Nous sommes encore un peu naïfs sur cet aspect. Quand nous prenons un but nous ne sommes pas assez forts pour rebondir. Jusqu'au second but nous produisions un très bon jeu », a rappelé le milieu de terrain espagnol, qui a clairement pu s’apercevoir que son équipe avait les moyens de passer au retour, même s’il faudra éviter les bourdes.