Diouf : «Un moindre mal»

Le président marseillais ne cachait pas son soulagement après la qualification de ses troupes pour la Coupe UEFA. « Nous sommes heureux car au vu de nos premiers matches, nous aurions pu être éliminés. C’est donc un moindre mal. Et, contrairement à d’autres, l’UEFA reste pour nous un trophée de prestige dans laquelle nous ferons tout pour aller loin avec l’ambition de gagner. Mais attention, il y aura aussi des adversaires de taille avec des équipes comme le FC Valence par exemple. Mais, à chaque jour et à chaque soirée suffit sa peine », a conclue le président marseillais Pape Diouf.