Atlético : Quand Griezmann et Gameiro se révoltent contre Simeone

Atlético : Quand Griezmann et Gameiro se révoltent contre Simeone

Photo Icon Sport

Titularisé face au Bayer Leverkusen mardi, en huitième de finale aller de la Ligue des Champions, l’attaquant de l’Atlético Madrid Kevin Gameiro a largement contribué à la victoire de son équipe (2-4).

Le Français a marqué sur un penalty qu’il avait lui-même obtenu et a offert une passe décisive à son compatriote Antoine Griezmann. En feu, l’ancien Parisien n’imaginait pas sortir à 20 minutes de la fin du match. C’est pourtant le choix de Diego Simeone qui a provoqué la frustration de Gameiro.

« Oui, j'étais en colère, a-t-il reconnu après la rencontre. Vous voulez jouer tout le match lorsque vous jouez bien. L'entraîneur décide qui entre et qui sort. La connexion avec Antoine Griezmann ? Nous sommes tous importants pour l'équipe. Quand je n'étais pas bien, Fernando Torres a marqué des buts et c'est bon pour la fin de la saison. » Et Griezmann, qu’a-t-il pensé de ce changement ? Capté par les caméras, le leader de l’attaque madrilène s’est manifesté.

Griezmann n’était pas d’accord

« Non, non, non, c’est le meilleur, c’est le meilleur », a lancé « Grizou » à son entraîneur pour tenter de modifier le choix d’El Cholo, sans succès. Pas de quoi provoquer une polémique. « Le coach sait mieux que nous ce qu’il doit faire, a réagi l’ancien joueur de la Real Sociedad. Gameiro ? Je le sentais bien et il nous aidait beaucoup devant, avec ses courses. Mais, finalement, le coach a eu raison avec les changements qu’il a effectués. » A l’Atlético, c’est bien Simeone le boss.