Vincent Labrune n'a pas oublié ses larmes devant le Mondial

Vincent Labrune n'a pas oublié ses larmes devant le Mondial

Photo Icon Sport

Agé de 43 ans, Vincent Labrune n’a jamais raté un Mondial et même si ce dimanche soir c’est devant sa télé qu’il regardera les débuts de l’équipe de France au Brésil, le patron de l’OM a gardé de nombreux souvenirs des précédentes coupes du Monde. Dans la Provence, il avoue même avoir versé dans sa jeunesse quelques larmes à l’occasion d’événements très spéciaux. « Les pays et les générations qui m’ont marqué ? L’Argentine 1978, sans aucune hésitation, car c’est mon premier souvenir de football et j’étais fasciné par ce que je voyais dans les tribunes. Et mes deux pires souvenirs datent de 1982 : l’expulsion de Maradona contre le Brésil (il sort en pleurs du terrain raccompagné par Tarantini). C’était mon idole (avec Platini of course). Et la défaite de la France à Séville. Dans les deux cas, j’ai pleuré ! », témoigne, dans le quotidien régional, le président de l’Olympique de Marseille, qui n’a pas attendu d’être à la tête du club phocéen pour s’intéresser et apprécier le football.

Share