Suarez a fait la totale à l’Angleterre

Suarez a fait la totale à l’Angleterre

Photo Icon Sport

Pour son premier match du Mondial, Luis Suarez a inscrit un doublé, avec un but hors-jeu, permettant à l’Uruguay de dominer très difficilement l’Angleterre (2-1). Dans un match tendu, la Céleste a ressorti sa recette de 2010 pour revenir dans la course à la qualification. 

Uruguay – Angleterre, c’était le match à ne pas perdre entre deux équipes battues lors de la première journée. Pour cela, les Sud-Américains retrouvaient leur buteur fétiche en la personne de Luis Suarez, l’attaquant de Liverpool opposé à cinq de ses coéquipiers sous le maillot de Reds lors de cette rencontre. Une menace de plus pour une défense anglaise extrêmement friable, tandis que l’attaque n’était pas en réussite. Rooney frôlait la lucarne sur un coup-franc bien placé (10e) tandis que le buteur de MU trouvait la barre d’une tête à bout portant sur un centre de Gerrard (31e). La Céleste, qui n’avait pas réussi à cadrer ses tentatives jusque-là, pouvait toutefois s’estimer heureuse d’être encore à 10, Godin, déjà averti pour une main volontaire, donnait un coup de coude à Sturridge et s’en tirait tranquillement avec un simple coup-franc (29e). A l’approche de la pause, Suarez montrait qu’il n’avait rien perdu de son efficacité, puisqu’il plaçait une tête croisée victorieuse sur un centre précis de Cavani (1-0, 39e). 

A la pause, la situation était compromise pour l’Angleterre qui, fidèle son habitude, ne lâchait rien. Et Rooney était récompensé de son abnégation, égalisation en reprenant de près un centre du bout du pied de Johnson (1-1, 75e). Dès lors, la fin de match devenait folle, et la fébrilité défensive de l’Angleterre était encore perceptible. Il n’en fallait pas beaucoup plus pour voir Suarez briller à nouveau. Sur un long dégagement, pourtant nettement hors-jeu au moment de la déviation involontaire de Gerrard, l’Uruguayen filait sur le coté droit pour allumer Hart d’un tir surpuissant (2-1, 85e). La victoire revenait aux Sud-Américains, revenus en version 2010 avec leur hargne et leur réalisme, et qui joueront désormais leur qualification lors du dernier match face à l’Italie, tandis que l’Angleterre a de grandes chances de dire adieu à la compétition désormais. 

Share