Les USA refusent le régime sans sexe pendant le Mondial

Les USA refusent le régime sans sexe pendant le Mondial

Photo Icon Sport

Partir pendant un mois en stage, puis au Brésil pour le Mondial, avec 23 joueurs de football, peut réserver parfois bien des surprises. Et du côté de la sélection des États-Unis, Jürgen Klinsmann n’a pas voulu se voiler la face, le sélectionneur national annonçant ce mercredi qu’il n’interdisait pas les rapports sexuels de ses joueurs et l’ancien joueur allemand de préciser ses intentions. « Si j’autorise les relations sexuelles pendant le Mondial ? Nous abordons la question de façon décontractée. Les familles des joueurs seront très présentes. Elles seront aux matchs, elles pourront venir à l'hôtel, nous ferons des barbecues. Chaque pays aborde le sujet différemment. J'ai joué dans pas mal de pays où vous ne voyez pas votre copine ou votre femme pendant deux mois... Chaque équipe gère ça différemment, cela dépend de la culture de chacun. Ici, nous sommes très décontractés, très ouverts. Mais dès que nous mettons un pied sur le terrain, que ce soit pour un match ou un entraînement, nous ne pensons qu'au ballon », a quand même prévenu Jürgen Klinsmann, qui ne veut pas jouer les moralisateurs avec ses joueurs.

Share