Les Pays-Bas mangent le Chili et gardent la tête

Les Pays-Bas mangent le Chili et gardent la tête

Photo Icon Sport

Les Pays-Bas ont confirmé leur solidité avec un succès 2-0 face à des Chiliens déjà qualifiés, mais qui pourraient bien affronter le Brésil en 1/8e de finale. Les « Oranje » finissent en tête, tandis que l’Espagne a sauvé l’honneur face à l’Australie (3-0). 

Parmi les huit groupes de cette Coupe du monde, le B était celui qui possédait le moins de suspense, et qui a été le premier bouclé ce lundi. Dans un match entre deux formations éliminées, l’Espagne a sauvé l’honneur avec une victoire convaincante devant l’Australie. L’un de ses vétérans, David Villa, qui disputait probablement sa dernière grande compétition puisqu’il évoluera la saison prochaine aux Etats-Unis, a ouvert la marque. Fernando Torres puis Juan Mata ont ensuite fait gonfler le score jusqu’à un succès 3-0 qui permet à la Roja de quitter sur une bonne note un Mondial complètement raté. 

Dans le choc pour la première place, les Pays-Bas ont conservé jusqu’au bout leur avance, qui était simplement d’un but face au Chili au lancement de la rencontre. Entre deux équipes déjà qualifiées, c’était la première place qui se jouait, mais cela ne donnait pas une rencontre aussi enjouée que les deux premiers matchs des deux équipes. La différence s’est donc faite sur coup de pied arrêté, avec une reprise de la tête à ras du poteau de Fer sur un corner de Robben (1-0, 77e). en fin de match, sur la spéciale de Robben, à savoir un contre mené à 100 à l'heure, l'ailier du Bayern Munich servait Memphis devant le but pour la réalisation du break (2-0, 90e). Les Bataves terminent donc en tête de leur groupe avec neuf point, tandis que le Chili se contentera de la deuxième place, avec une forte probabilité d’affronter le Brésil dès les 1/8e de finale. 

Share