Le Portugal évite le K-O à la 95e minute

Le Portugal évite le K-O à la 95e minute

Photo Icon Sport

C’est à la 95e minute que le Portugal a arraché le match nul 2-2 face aux Etats-Unis, qui se voyaient déjà en 1/8e de finale. Les Américains demeurent bien placés, tandis que le Portugal a évité le zéro pointé, et peut encore croire au miracle lors d'une folle dernière journée. 

Le Portugal pourrait bien être le dernier gros bras européen à être victime de l’hécatombe de ce premier tour de Coupe du monde. Après sa lourde défaite inaugurale face à l’Allemagne, la Seleçao se devait de l’emporter face aux Etats-Unis pour conserver son destin en main dans cette poule. Cela débutait très bien avec l’ouverture du score de Nani, qui profitait d’un énorme raté défensif américain pour récupérer le ballon au second poteau et tromper Howard d’un tir sous la barre (1-0, 4e). Le Portugal pensait bien avoir fait le plus difficile mais se reposait clairement trop sur son avance, et les Américains déployaient leur jeu tout en vivacité, avec notamment un Johnson intenable sur son aile droite. Néanmoins, la dernière occasion avant la pause était pour les Lusitaniens, puisque Nani trouvait le poteau sur un tir qui terminait sa course sur le poteau. Sur la reprise, Eder pensait battre Howard mais l’ancien portier de Manchester United sortait la manchette décisive (44e). 

Après le repos, l’équipe US continuait de développer son jeu, face à des Portugais qui ne cherchaient même plus à attaquer. Miraculeusement, Ricardo Costa sauvait son camp du genou alors que Bradley pensait bien égaliser sur un centre en retrait de Johnson (55e). La partie n’était que remise, puisque sur frappe puissante et enroulée de Jones à l’entrée de la surface, Beto ne pouvait que constater les dégâts pour cette égalisation méritée (1-1, 64e). Et les USA avaient le mérite de ne pas s’arrêter en si bon chemin, sentant que le Portugal était bon à prendre. Sur une action venue de la droite, le ballon voyageait dans la surface pour terminer sur le ventre de Dempsey, dont la déviation à bout portant faisait mouche (1-2, 81e). Le Portugal jouait sa peau sur les 10 dernières minutes, mais les jambes ne suivaient plus, jusqu’à ce centre précis de Cristiano Ronaldo pour un coup de tête salvateur de Varela (2-2, 95e). Un but qui valait de l’or pour les Lusitaniens, qui vont devoir battre le Ghana et prier pour un succès de l’Allemagne sur les Etats-Unis pour continuer l’aventure dans un groupe où les quatre équipes peuvent encore être qualifiées, ou éliminées. 

Share