Le Mexique bat le Cameroun et prend rendez-vous avec le Brésil

Le Mexique bat le Cameroun et prend rendez-vous avec le Brésil

Photo Icon Sport

Dominateur durant l’essentiel de la partie, le Mexique s’est logiquement imposé face au Cameroun ce vendredi (1-0). Les partenaires de Giovani Dos Santos ont d’autant plus de mérite que l’arbitrage n’a pas été en leur faveur.

Le Cameroun a fini par couler sous le déluge. Tout d’abord à cause d’une forte pluie qui a visiblement gêné les Camerounais balle au pied, mais aussi en raison des nombreuses vagues offensives mexicaines. Et cela commençait dès les premières minutes lorsque le Mexique se procurait quelques situations dangereuses sur des centres rendues possibles par son 3-5-2. C’est d’ailleurs sur l’un de ces centres que Giovani Dos Santos aurait dû ouvrir le score de la tête s’il n’avait pas été injustement signalé hors-jeu (11e). Cela avait au moins le mérite de réveiller le Cameroun qui, à son tour, se voyait logiquement refusé un but de Choupo Moting pour un hors-jeu sur corner (16e). Un but refusé, puis deux… et trois ! Toujours Giovani Dos Santos, que l’arbitre de touche voyait de nouveau hors-jeu sur un corner, à tort (30e). Autant dire que le Mexique méritait de rentrer au vestiaire avec un avantage, même si Eto’o avait touché le poteau d’Ochoa après une belle percée d’Assou-Ekotto (21e). 

Un changement de latéral droit à la pause (Nounkeu remplaçait Djeugoué) n’y changeait rien, le Mexique poursuivait sa domination en seconde période. Peralta manquait même son duel face à Itandje dès le retour des vestiaires (48e). Ce n’était finalement que partie remise puisque Peralta profitait ensuite d’un nouveau ballon repoussé par l’ancien Lensois pour pousser le ballon dans le but vide, à la suite d’une superbe combinaison (1-0, 61e). Un avantage mérité et définitif, malgré les deux grosses occasions obtenues par Moukandjo en fin de rencontre. Le Mexique se place juste derrière le Brésil à la différence de but dans ce groupe A. C’est confirmé, rien ne sera simple pour la Seleção…

Share