Le Chili était bouillant

Le Chili était bouillant

Photo Icon Sport

Grâce à un début de match tonitruant, le Chili a pris le meilleur sur l’Australie (3-1), dans un match qui aurait pu basculer en faveur des Socceroos, très accrocheurs. L’Espagne jouera très gros face aux Chiliens mercredi. 

Après le carton des Pays-Bas sur l’Espagne quelques minutes plus tôt, le match entre le Chili et l’Australie revêtait une importance encore plus grande pour les deux formations, puisqu’un revers avec les deux ténors européens à affronter rendrait une qualification très difficile à atteindre. Le Chili avait bien compris le message en démarrant la rencontre au quart de tour avec un effet immédiat. Avec un jeu précis et percutant, les Sud-Américains mettaient le feu dans une défense australienne dépassée, et après un cafouillage, Sanchez marquait d’un tir en force de l’entrée des six mètres (1-0, 12e). Dans la foulée, sur un superbe décalage d’un intenable Sanchez, Valdivia plaçait une frappe précise sous la barre pour assommer les Socceroos (2-0, 14e). Le Chili, porté par un public acquis à sa cause à Cuiaba, poursuivait sa démonstration mais se laissait progressivement griser. Et face à des Australiens joueurs et véloces, cela ne pardonnait pas. Sur une relance trop risquée de Bravo, l’action se terminait par un centre sur l’inusable Cahill, qui marquait d’une tête croisée (2-1, 35e). 

Ce but changeait littéralement la donne, les Australiens se mettant à croire en leurs chances, ce qui n’était pas forcément le cas avant. Bravo s’employait à plusieurs reprises, et notamment sur une reprise de Bresciano à ras de son poteau (57e), tandis que, de l'autre côté, Wilkinson sauvait son camp d’un sauvetage devant sa ligne après une tentative de Sanchez (61e). Après une première heure aussi rythmée, la fin de match était plutôt décousue, les Australiens peinant progressivement à se créer des occasions, au risque de se découvrir. Dans les arrêts de jeu, Beauséjour finissait par trouver la faille après plusieurs tentatives, avec un but qui pourrait avoir son importance dans la différence de buts (3-1, 92e). Le Chili tenait donc son entame victorieuse, qui lui permettra de jouer une première finale pour la qualification, la semaine prochaine face à l’Espagne. 

Share