Le Brésil avoue avoir eu de l’aide face à la Croatie

Le Brésil avoue avoir eu de l’aide face à la Croatie

Photo Icon Sport

Sur le plan du jeu et même du rendement de ses individualités, c’est un Brésil en petite forme qui a lancé sa Coupe du monde ce jeudi. Mais face à une Croatie bien organisée et remuante en contre, personne ne prédisait une balade de santé pour la Seleçao, qui a beaucoup souffert avant de s’imposer 3-1. L’attente est énorme au Brésil, où il faut non seulement gagner mais aussi bien jouer à domicile. Alors, après cette entrée en matière délicate mais victorieuse, Luis Felipe Scolari avouait sans mal que son équipe pouvait mieux faire, et que les petits coups de pouce avaient évité le match nul à sa formation. 

« J’ai trouvé la Croatie très bien organisée, dangereuse en contre, et présente physiquement pendant 90 minutes. Avec un peu plus de réussite en ce qui concerne l’arbitrage, et un gardien un peu plus inspiré je dois dire, ils auraient pu obtenir un point. Après pour moi, il y avait pénalty, et si chacun peut avoir son opinion, c'est l'arbitre qui décide », a reconnu le sélectionneur brésilien, conscient que le gardien croate semblait en mesure de sortir les trois frappes qui ont amené les buts de la Seleçao, même si c’est toujours facile à dire après…

Share