La Russie déplore un coup de pouce donné à l'Algérie

La Russie déplore un coup de pouce donné à l'Algérie

Photo Icon Sport

Menée dès la sixième minute de jeu par la Russie, l’Algérie a su trouver les ressources nécessaires pour revenir dans la partie et décrocher une qualification historique pour les huitièmes de finale du Mondial (1-1). Mais plus que le but décisif d’Islam Slimani, c’est surtout la sortie manquée du gardien Igor Akinfeev que l’on retiendra du côté russe. Non pas pour accabler le portier du CSKA Moscou, mais plutôt pour expliquer son erreur. Akinfeev aurait en effet été gêné par un laser quelques secondes avant le coup de pied arrêté algérien. De quoi agacer le sélectionneur Fabio Capello, preuves à l’appui. 

« Notre gardien a été gêné par un laser 10 secondes avant le but, s’est plaint le technicien italien en conférence de presse. C’était en plein visage. Il a été aveuglé, il y a des photos, des films. J’accepte les défaites. Mais il y a des images, on peut le voir sur l’enregistrement. Ce n’est pas une excuse, c’est un fait. Il y a eu un laser. » L’histoire ne dit pas si Akinfeev avait également été aveuglé par un laser lors de sa première boulette face à la Corée du Sud... 

Share