La Belgique fait dans l'efficace, et ça passe

La Belgique fait dans l'efficace, et ça passe

Photo Icon Sport

Ballotée par la Russie, la Belgique a tenu bon pour faire la différence en fin de match. Si le jeu n’est pas emballant, la victoire (1-0) et la qualification pour les 1/8e de finale, sont au rendez-vous pour les Diables Rouges. 

Après des débuts timides mais victorieux, la Belgique était attendue au tournant face à la Russie, loin d’être emballante dans son nul face à la Corée du Sud (1-1). Sous la chaleur de Rio de Janeiro, les Diables Rouges avaient une nouvelle fois toutes les peines du monde à emballer la rencontre, face à une formation de Fabio Capello qui allait monter en puissance tout au long de la partie. La meilleure occasion était pour la Russie, puisque sur un centre parfait de Kanunnikov, Kokorin était seul aux six mètres pour placer sa tête, mais ne trouvait inexplicablement pas le cadre (44e). 

En seconde période, la Belgique cherchait toujours son football, tandis que la Russie plaçait des attaques tranchantes mais souvent mal terminées, notamment dans la précision. Comme souvent pour les matchs de début d’après-midi au Brésil, la fin de rencontre était plus folle, et cela allait d’un but à l’autre dans le dernier quart d’heure. Mirallas trouvait le poteau sur un coup-franc (84e), et sur un contre, les Diables Rouges faisaient parler leur vitesse. Hazard affolait le coté gauche, et centrait pour Origi, dont la reprise sous la barre donnait la victoire aux siens (1-0, 88e). Très balbutiants dans le jeu, les Belges avaient fait la différence au meilleur des moments pour valider leur billet pour les 1/8e de finale. La deuxième place qualificative se jouera donc probablement entre la Russie, la Corée du Sud et l’Algérie, en attendant le résultat du match à venir entre ces deux dernières formations. 

Share