L'Algérie a tout à perdre prévient Halilhodzic

L'Algérie a tout à perdre prévient Halilhodzic

Photo Icon Sport

Ça passe ou ça casse ! C’est ainsi que l’on pourrait résumer la situation de l’Algérie avant son dernier match de poule face à la Russie ce jeudi. Car en cas de victoire ou de match nul, les Fennecs atteindront les huitièmes de finale du Mondial pour la première fois de leur histoire et feraient de Vahid Halilhodzic le héros de toute une nation. Mais si l’Algérie venait à s’incliner face aux hommes de Fabio Capello, nul doute que la déception, voire la frustration serait maximale pour une sélection qui ne partait pourtant pas favorite à l’annonce du tirage au sort. L’ancien entraîneur du PSG le sait, l’Algérie a désormais tout à perdre.

« Au départ de la Coupe du monde, mon équipe n'avait rien à perdre et demain (jeudi) on a quelque chose à perdre. Il ne faut pas trouver d'excuses, il faut chercher la qualification contre une très belle équipe de Russie, une grande équipe de football. C'est un moment pour entrer dans l'histoire et pour entrer dans l'histoire, il faut être exemplaire, a déclaré le technicien bosnien en conférence de presse. On va entrer dans le match avec beaucoup de détermination, on ne va pas seulement se protéger parce que le match nul ne nous convient pas. Notre équipe ne sait pas jouer le nul, ces derniers temps on a gagné ou perdu. Il faut bien attaquer et essayer de marquer. » D’autant que Vahid Halilhodzic, peu épargné par la presse algérienne, ne conserverait sans doute pas son poste en cas d’élimination ce jeudi.

Share