Des équipes sont favorisées au Mondial dénonce Pierre Ménès

Des équipes sont favorisées au Mondial dénonce Pierre Ménès

Photo Icon Sport

C’est un constat statistique devenu une légende : il est impossible pour une nation européenne de remporter le titre mondial de l’autre côté de l’Atlantique. Au Mexique, en Argentine, au Brésil et aux Etats-Unis, le Vieux Continent s’est souvent cassé les dents, et l’édition 2014 semble déjà confirmer cette tendance. L’Italie, l’Espagne et l’Angleterre sont à la trappe, tandis que, d’un autre côté, l’Allemagne, les Pays-Bas, voire la Belgique et la France peuvent encore rêver du titre mondial. Mais selon Pierre Ménès, il faut ajouter un obstacle de taille à cela, avec un arbitrage clairement avantageux pour les nations d’Amérique du Sud, très soutenues dans le public, mais qui bénéficient du coup de main des arbitres. Et ce n’est pas la victoire de l’Uruguay sur l’Italie qui va faire changer d’avis le consultant de Canal +. 

« Déjà, lors de la victoire de la Céleste face à l’Angleterre, j’avais vu des gestes inadmissibles effectués en toute impunité. Honnêtement, je ne sais pas si l’arbitrage est pro-Brésilien, mais il est assez clair en revanche qu’il est très pro-sud-américain dans cette Coupe du Monde. Ça s’est vu dès le début que monsieur Rodriguez n’était pas au niveau pour arbitrer un match aussi vicieux. L’expulsion de Marchisio, oui, pourquoi pas. Il est à un mètre-cinquante et le milieu italien n’a pas à planter ses crampons dans le genou d’Arevalo. Mais évidemment, il n’a pas vu la morsure de Suarez. C’est la troisième fois de sa carrière que l’attaquant de Liverpool - qui est un immense attaquant, personne n’en doute plus - mord un adversaire. Et si l’arbitre ne l’a pas vu, nul doute que la commission de discipline de la FIFA va se charger de son cas. Enfin je l’espère parce qu’il y a des limites à tout. Et le but de la qualif’ est venu de Godin, qui n’aurait jamais dû finir le match face à l’Angleterre », a rappelé Pierre Ménès, qui doit se dire que le 1/8e de finale entre l’Uruguay et la Colombien ne devrait au moins pas souffrir d’un éventuel favoritisme. 

Share