Cavani, une élimination, et un mondial, au goût amer

Cavani, une élimination, et un mondial, au goût amer

Photo Icon Sport

Annoncé comme l’autre star de l’Uruguay avec Luis Suarez, Edinson Cavani n’a pas su saisir sa chance en l’absence de l’attaquant de Liverpool, suspendu pour le 1/8e de finale face à la Colombie. L’attaquant du PSG s’est montré une nouvelle fois bien timoré, et n’a pas aidé la Céleste à éviter l’élimination, sans même parvenir à réellement contester la supériorité des Cafeteros. Au moment de revenir sur cette élimination, l’ancien napolitain a avoué qu’il n’y avait pas grand-chose à redire sur cette issue. 

« C’est le football, tout peut arriver. La Colombie a mérité sa victoire même si elle n’a pas été très supérieure. Nous essayons toujours de sortir la tête haute du terrain. Nous avons tous donné le maximum individuellement. Mais c’est une élimination au goût amer parce que c’est difficile de quitter une compétition comme celle-là », a expliqué El Matador, qui n’a pas réellement saisi sa chance de briller lors de cette Coupe du monde, avec un seul but marqué sur pénalty face au Costa Rica.

Share