Payet n’a pas été vendu après l’Euro, ce n’est pas pour partir en janvier

Payet n’a pas été vendu après l’Euro, ce n’est pas pour partir en janvier

Photo Icon Sport

Auteur d’une première saison tonitruante avec West Ham, Dimitri Payet en a profité pour s’installer en équipe de France, où il est toujours au niveau quand on le sollicite.

Résultat, sa cote auprès des grands clubs européens est en constante augmentation, surtout que le club londonien est à la peine en championnat. De quoi ouvrir une porte pour le marché des transferts hivernal ? Oui selon le joueur, qui a rappelé récemment sur TF1 qu’il était « quelqu’un d’ambitieux » et donc qu’il ne dirait pas non si une belle opportunité de jouer la Ligue des Champions ou le haut du tableau se présentait à lui. Une sortie qui n’a pas été du goût de son club, qui vient de lui faire signer une juteuse prolongation, et ne compte pas se séparer de celui qui est considéré comme le meilleur joueur de l’effectif. Slaven Bilic, qui joue sa peau en ce moment avec les Hammers, l’a rappelé alors que le Réunionnais a retrouvé le groupe après les matchs internationaux.

« Il ne va pas partir, on ne va pas le laisser partir. Le président l’a dit même pendant l’Euro, quand les rumeurs et les spéculations sur son avenir étaient très fortes. Nous sommes heureux de l’avoir avec nous, c’est un joueur du club et nous voulons qu’il reste », a prévenu le manager croate, qui ne se voit clairement pas laisser filer un joueur d’une telle importance, surtout que Bilic avait fait un gros forcing auprès de ses dirigeants pour le faire venir lors de l’été 2015.

Share