Le PSG et Man City, « cocus » du fair-play financier au mercato

Le PSG et Man City, « cocus » du fair-play financier au mercato

Photo Icon Sport

Ceux qui pensaient que le Paris Saint-Germain et Manchester City allaient trouver une solution pour rouler l’UEFA dans la farine concernant les sanctions du fair-play financier doivent désormais le constater, l’instance européenne a bien plombé les deux clubs durant ce mercato. Et quoi qu’en disent certains, ces mesures décidées par l’instance européenne du football n’ont pas réellement d’effets sur les investissements financiers, car dans le même temps la concurrence s’est armée comme jamais, à l’image du Real Madrid, du FC Barcelone, et évidemment on ne parle pas de Manchester United puisque les Red Devils ne joueront pas en Europe cette saison. Si le fair-play financier était destiné à calmer les ardeurs des grands clubs européens, c’est clairement un échec, comme le constate les Echos, qui ont calculé que le montant des transferts réalisés cet été va largement dépasser 2,14 milliards d’euros de l’an passé et cela seulement pour les cinq championnats « principaux » à savoir la Premier League, la Liga, la Bundesliga, la Serie A et la Ligue 1. Autrement dit, les clubs qui dominaient l’Europe vont pouvoir continuer à le faire tranquillement avec l’aval de l’UEFA, tandis que les autres devront ramer, et on ne parle pas uniquement de Manchester City ou du PSG. Pas sur que Michel Platini voulait cela quand même…

Share