Méli-mélo en tête de la Ligue 2

Méli-mélo en tête de la Ligue 2

Photo Icon Sport

Les trois premiers du classement ont perdu des points à domicile, laissant Evian revenir en tête à la faveur de sa victoire sur Nîmes (1-0). Sept équipes se retrouvent en trois points, mais il n’y aura que trois heureux élus pour la montée.

Le chassé-croisé continue en tête de la Ligue 2 dans un scénario qui promet s’il continue sur ces bases folles jusqu’à la fin de la saison. Les trois premiers du classement recevaient ce vendredi soir, et aucun d’entre eux n’a réussi à s’imposer ! Ajaccio, leader avant cette journée, s’est fait accrocher à domicile par Châteauroux (1-1). Les Castelroussins, pourtant menés au score dès la 29e minute grâce à un but de Socrier, ont ensuite rapidement été réduits à 10 (expulsion de Grange à la 34e), mais cela n’a pas empêché l’ancien parisien Rudy Haddad d’égaliser à la 65e minute. Derrière, Le Mans n’a pas su en profiter en se faisant accrocher sur sa pelouse par un SCO d’Angers qui monte en puissance en cette fin de saison (0-0). Le Havre a fait encore pire, s’inclinant à domicile devant Istres (1-2) alors que la première place lui tendait les bras.

Finalement, c’est Evian TG, quatrième avant cette journée, qui prend les commandes de la Ligue 2 fort de son succès minime (1-0) devant Nîmes. Au bénéfice de la différence de but, les Savoyards devancent les Corses dans un sprint final où Sedan, victorieux à Troyes (0-2) et revenu à deux points du podium, n’a pas dit son dernier mot. Tours largement battu à Reims (4-1), a aussi manqué une belle occasion de revenir à la hauteur des deux co-leaders de la Ligue 2.

Dans le bas du classement, la surprise est venue de Metz, qui avait une bonne occasion de sortir la tête de l’eau en recevant Grenoble, mais s’est incliné devant la lanterne rouge (0-1) Les Isérois reviennent à trois points des Lorrains, et peuvent encore croire au maintien miracle. Nîmes, 17e avec un point d’avance sur Metz, sera l’équipe à doubler pour se sauver, puisque Vannes, battu 2-4 à domicile par Dijon, semble presque résigné. De leur côté, les Bourguignons surfent sur la vague du succès, emmenés par leur buteur uruguayen Sébastian Ribas, auteur de neuf buts sur ses sept derniers matchs. Dijon est désormais à un point d’un podium qui sera contesté jusqu’au bout.

  • pablorestobar

    tout afait, meme pas envie de lire l'article ,tchao!!!

    Samedi 02 Avril 2011 à 10:32 Répondre

  • paul-marie

    afficher les résultats et le classement eut été plus efficace !

    Samedi 02 Avril 2011 à 09:36 Répondre