Matchs arrangés en L2, le patron du LOSC se lâche

Matchs arrangés en L2, le patron du LOSC se lâche

Photo Icon Sport

L’enquête actuellement en cours sur d’éventuels matchs arrangés en fin de saison dernière et permettant au Nîmes Olympiques de se maintenir en Ligue 2, fait forcément du bruit dans le monde du football professionnel. Si certains se montrent prudents, d’autres s’énervent clairement, même si la prudence doit encore être de mise tant que l’enquête est en cours. Toutefois, du côté de Michel Seydoux, président du LOSC, on tape très fort du poing sur la table, et on demande de très fortes sanctions si jamais un arrangement était avéré.

« Si on parle de matchs truqués, je trouve cela ignoble, scandaleux, et cela me choque d’être dans le même métier, si cela est avéré bien entendu. (…) Je laisse l’enquête se faire, et si cela s’avère être vrai, il faut que la justice sportive soit intransigeante, et qu’elle condamne avec la sanction la plus haute possible. C’est très important. Je ne supporterai plus siéger autour de la table du conseil d’administration de la Ligue si les sanctions adhoc ne sont pas prises », a balancé, sur Canal+, le président du club nordiste. Les prochains conseils d’administrations de la LFP pourraient bien être assez épineux à ce niveau. 

Share