LFP : La présidente prend une décision forte, des présidents s'énervent

LFP : La présidente prend une décision forte, des présidents s'énervent

Photo Icon Sport

Elue présidente de la Ligue de Football Professionnel il y a quelques semaines à l'occasion d'une assemblé générale houleuse, Nathalie Boy de La Tour n'a pas l'intention de se laisser dicter ce qu'elle doit faire, ou ne pas faire. Et une de ses premières décisions lui a déjà valu quelques inimitiés au sein des présidents des clubs de Ligue 1 et Ligue 2. Car Nathalie Boy de La Tour a décidé de faire réaliser un audit de la LFP par un cabinet spécialisé. Et cela a un prix, puisque Boston Consulting Group, le cabinet en question, va facturer cet audit au prix de 200.000 euros, ce qui passe très mal auprès des dirigeants. Ces derniers ne digèrent pas cette dépense et surtout ils estiment que cela dénote d'un manque absolu de confiance de la part de la présidente de la Ligue.

Selon France-Football, qui révèle cette histoire, cela pourrait rapidement se « payer » pour Nathalie Boy de La Tour, la commission des rémunérations de la LFP, composée de Jean-Michel Aulas, Michel Denisot et Guy Cotret, devant se réunir dans les jours qui viennent pour finaliser le contrat et le salaire de la président de la Ligue de Football Professionnel.

Share