Le président de Nîmes s’en va

Placé en garde à vue puis mis en examen dans l’affaire des matchs présumés arrangés en fin de saison dernière, le président de Nîmes a annoncé sa démission ce vendredi. Egalement actionnaire du club, Jean-Marc Conrad a été interdit d’exercer ses fonctions ce jeudi, et a préféré prendre les devants pour tenter de protéger le club gardois. 
« J'ai pris la décision de démissionner de mes fonctions de président de Nîmes Olympique. Cette décision, à laquelle je n'ai pas été contraint, ne tend qu'à protéger les intérêts de mon club », a expliqué Jean-Marc Conrad dans un communiqué de presse.  

Share