Le président de la région Midi-Pyrénées se fâche contre la LFP

Le président de la région Midi-Pyrénées se fâche contre la LFP

Photo Icon Sport

Président de la région Midi-Pyrénées, Martin Malvy n’a pas apprécié du tout que le Conseil d’Administration de la LFP refuse à Luzenac de monter en Ligue 2 en raison d’un supposé problème de stade. Et l’élu a donc envoyé rapidement un courrier à Frédéric Thiriez afin de lui faire part de sa rancoeur, rappelant que la région mettait sacrément la main à la poche pour payer la mise aux normes des stades pour l’Euro 2016. Martin Malvy a donc demandé à la LFP de revoir sa copie et accepte que Luzenac joue en Ligue 2 au stade Ernest-Wallon.

« Le refus qui vient d'être adressé à Luzenac d'accéder en Ligue 2 choque, vous devez le comprendre, tous les supporters de ce club dont les 4 dernières années ont été avec opiniâtreté et courage consacrées à cette montée en division supérieure. Des solutions ont été proposées. Je vous demande avec insistance de rechercher dans les jours qui viennent avec le président Ducros et Fabien Barthez qui m'ont l’un et l'autre précisé les conséquences de cette décision - y compris économiques - la possibilité de la reconsidérer. Refuser à des sportifs de jouer dans la division à laquelle ils sont parvenus - à plus forte raison quand il s'agit d'un club modeste, représentatif d'une petite commune - n'est pas une décision que l'on peut prendre sans avoir épuisé toutes les hypothèses et recherché dans la concertation avec ceux qui peuvent permettre de débloquer la situation, toutes les solutions possibles, y compris celles de dérogations exceptionnelles. La Région que je préside participe aujourd'hui au financement de la mise aux normes du stadium de Toulouse exigée pour l'Euro 2016. Cet engagement pour l'expression du sport vaut aussi en faveur de clubs comme celui de Luzenac dont je ne comprendrais ni la sanction qu'il subit ni la relégation qui s’en suivrait », a prévenu très clairement le président de région, pas disposé à laisser les choses en l’état. 

Share