Le HAC dément avoir besoin d'argent pour payer les salaires

Le HAC dément avoir besoin d'argent pour payer les salaires

Photo Icon Sport

Ce dimanche, le quotidien Le Parisien affirmait que le club du Havre, qui est en cours de vente, n’avait toujours pas reçu l’argent promis par son futur propriétaire, et qu’Eric Besson, ancien ministre de Nicolas Sarkozy et membre du futur CA du club haut-normand faisait le tour des banques. But de cette tournée, obtenir un crédit afin de pouvoir payer les salaires à la fin du mois. Dans un communiqué, le HAC a démenti tout cela. « Cet article, pourtant court, regorge d'erreurs et de contre-vérités. Tout d'abord le montant évoqué dans l'article est erroné. Les montants investis restent néanmoins confidentiels et M.Christophe Maillol détiendra, à titre personnel, 94% du Capital du club. Concernant l'origine des fonds: ils appartiennent bel et bien à M.Christophe Maillol et aucun cas à des investisseurs saoudiens. Si l'argent de M.Maillol est bel et bien passé par une banque Saoudienne, aucun investisseur saoudien n'est partie prenante au projet. Les doutes émis par le journaliste quant au respect des délais, certainement nourris par de pseudos sources malintentionnées, sont là aussi totalement sans fondement. Ce type de transaction nécessite des temps précis et doit respecter certaines étapes. Les échéances données lors de l'annonce du rachat, seront tenues. Le retard de deux mois, évoqué dans l'article, n'est donc que pur fantasme. Enfin, en aucun cas M.Eric Besson n'a été mandaté par le Havre Athletic Club pour obtenir de supposés prêts bancaires. Le club n'ayant en effet aucun problème de trésorerie, il fera fasse à ses échéances budgétaires comme il l'a toujours fait et n'a donc aucunement besoin d'une intervention particulière pour faciliter ses paiements à venir. Pour rappel, les comptes du club ont été validés par la DNCG en juin passé. Cet article n'est que pur fantasme, rédigé en toute méconnaissance du dossier et s'appuie manifestement sur des sources mal informées voir malhonnêtes », indiquent les dirigeants havrais. Une réunion entérinant le changement de direction doit avoir lieu le 29 septembre, il sera alors temps de voir si les 6ME annoncés il y a quelques semaines pour finaliser la transaction sont arrivés...ou pas.

Share