Le dérapage sexiste du coach de Valenciennes

Le dérapage sexiste du coach de Valenciennes

Photo Icon Sport

Après le nul 0-0 de son équipe face à Laval, David Le Frapper en voulait surtout après l’arbitre de la rencontre, qui a oublié un pénalty. L’entraineur de Valenciennes l’a fait savoir dans sa conférence de presse d’après-match, mais dans des mots particulièrement peu inspirés, visant tout simplement la femme qui arbitrait dans des propos sexistes. « Concernant le penalty (non sifflé), il était bien là mais l'arbitre ne l'a pas vu, elle faisait du patinage peut-être. Quand on est une femme et qu'on vient arbitrer un sport d'hommes, c'est compliqué », a balancé David Le Frapper, qui s’est ensuite rapidement rendu compte qu’il était allé trop loin, et est allé présenter ses excuses. « Mes propos ont dépassé ma pensée et j’en suis désolé. Les femmes ont évidemment un rôle important dans le foot. Je suis profondément déçu car cela ne me ressemble pas. Ces propos sont sortis sous le coup de la colère, de la déception et je m’excuse auprès de madame l’arbitre », a confié l’entraîneur de VA, lequel risque quand même de devoir répondre de ses propos devant la Commission de discipline.

Share