Le candidat FN n'est pas un boss des supporters de Lens

Le candidat FN n'est pas un boss des supporters de Lens

Photo Icon Sport

Présenté par certains médias comme le patron d'un groupe de supporters du RC Lens, Guillaume Kaznowski, élu FN de Liévin et probable colistier de Marine Le Pen aux élections régionales dans le Nord, a été obligé de démentir toute implication dans la gestion d'une association de fans lensois. Car du côté de Bollaert, certains commençaient à sérieusement s'agacer de ce rapprochement évoqué...à tort. « J’ai dit que je n’avais aucune déclaration à faire à ce sujet. J’ai préféré garder le silence et on a dit n’importe quoi. Je ne me suis jamais autoproclamé leader de supporters ou de quoi que ce soit. J’ai toujours fait la distinction entre le sport et la politique. Désormais, je ne rédige plus rien en mon propre nom car certains en profitent aussitôt. Il y a bien une page Facebook sur la Marek, je ne la maîtrise pas seul. Ils ont repris des informations sur internet faisant référence à la manifestation que j’ai organisée. Mon silence m’a coûté un lynchage sur les réseaux sociaux et des menaces. Tant et si bien que lundi soir, je n’irai pas à Bollaert pour le match. Je ne fais pas le pleurnichard mais je n’ai pas envie de devoir me justifier », a indiqué, dans La Voix du Nord, Guillaume Kaznowski, supporter du RC Lens, mais pas plus.

Share