Comment Maillol a filé sans payer la note au Havre

Comment Maillol a filé sans payer la note au Havre

Photo Icon Sport

En six mois, Christophe Maillol a fait tourner en bourrique Jean-Pierre Louvel et tout le club du Havre, pour une reprise spectaculaire qui n’a finalement jamais eu lieu. Les promesses se sont multipliées, les effets d’annonces sur l’arrivée des fonds, les recrues à venir et les ambitions pour le futur ont fini par lasser le club doyen, clairement pris pour le dindon de la farce dans cette affaire. Non seulement, Le Havre ne sera pas repris mais en plus, Maillol a quitté la Haute-Normandie en laissant plusieurs ardoises derrière lui, faisant de lui un personnage très recherché dans la cité portuaire. Comme le révèle le quotidien local Paris-Normandie, Maillol a bien profité de l’ensemble des services du Novotel du Havre, pendant plusieurs mois et pour un prix total de 20.000 euros dont il ne s’est bien évidemment pas acquitté, vidant sa chambre avant de filer discrètement. A la boutique du club, où il s’est servi pour 2000 euros, ou bien auprès du concessionnaire BMW local, il a fait jouer son image de futur patron richissime du HAC pour se servir, sans rendre par exemple, le 4x4 de luxe qui lui a été prêté. Si on ajoute à cela, l’option prise pour une maison à 1.000.000 euros ou encore les promesses de nouveaux contrats juteux à certains joueurs du club, Le Havre va se souvenir longtemps du passage de Christophe Maillol, qui a dépassé de loin le faux-repreneur de l'OM Jack Kachkar.

Share