Angers effaré d'être cité dans une affaire de matches truqués

Angers effaré d'être cité dans une affaire de matches truqués

Photo Icon Sport

Alors que le Point annonce ce mardi que plusieurs matches de Ligue 2 de la saison passée, dont une rencontre entre Angers et Nîmes, auraient déclenché une descente de police et des gardes à vue chez plusieurs dirigeants, Olivier Pickeu, directeur sportif du SCO a fermement démenti que cela soit le cas pour son club. « Ni le président, ni l'entraîneur, ni aucun joueur n'ont été interpellés dans le cadre de cette affaire. Nous avons vérifié ce matin auprès de la PJ locale et nous n'avons rien à voir là-dedans. Ce match n'avait rien de particulier sinon que nous avions pris trois buts à la maison. Nous allons communiquer très vite sur ce sujet, car cette affaire peut porter préjudice à l'image du club. Sachez que tout le monde est normalement au travail ce matin et concentré sur le match d'Ajaccio », a précisé le dirigeant du SCO Angers sur le site de l’Equipe.

Share