Sanctions symboliques contre Labrune et Aulas

Sanctions symboliques contre Labrune et Aulas

Photo Icon Sport

Convoqués ce jeudi en discipline après leur joute verbale devant les médias, Vincent Labrune et Jean-Michel Aulas ont été sanctionnés d’un match de suspension ferme de toutes fonctions officielles, et d’un autre avec sursis. Les deux présidents ne pourront donc pas se rendre dans les vestiaires des arbitres et se rapprocher de l’aire de jeu lors du match qui suivra la prise d’effet de la sanction, le mardi 3 novembre. Une sanction plus symbolique qu’autre chose, même si cela empêchera Jean-Michel Aulas d'être dans ses fonctions officielles pour le derby face à Saint-Etienne au Stade Gerland, le dernier du nom dans cet écrin.

« Réunie le 24 septembre 2015, la Commission avait décidé de convoquer MM. Vincent Labrune et Jean-Michel Aulas pour la séance du jeudi 15 octobre dans le respect des dispositions des règlements disciplinaires et du Code du Sport imposant 15 jours de délai minimum.A la demande de M. Jean-Michel Aulas, et en accord avec M. Vincent Labrune, la Commission accepte de reporter l’audition au jeudi 29 octobre 2015.Après audition de MM. Jean-Michel Aulas et Vincent Labrune, la Commission décide de les sanctionner de deux matchs de suspension dont un avec sursis de terrain, de vestiaire d’arbitres et de toutes fonctions officielles. La sanction prend effet le mardi 3 novembre », a fait savoir la commission de discipline de la LFP. 

Share