Salaires : le PSG cartonne, l’ASSE économe

Salaires : le PSG cartonne, l’ASSE économe

Photo Icon Sport

Ce vendredi, L’Equipe a publié une vaste enquête sur les salaires en Ligue 1, qui ont explosé au PSG depuis l’arrivée de QSI, mais n’ont pas vraiment flambé en ce qui concerne les autres clubs de l’élite. Si le club de la capitale est bien évidemment au-dessus de toute comparaison avec sa masse salariale de 359 ME, uniquement pour les joueurs, Monaco, Lyon ou Marseille sont assez loin derrière. Mais s’il y a un club qui arrive à combiner les performances sportives et une masse salariale très modeste, il s’agit bien de l’ASSE. Chez les Verts, aucun salaire ne dépasse 60.000 euros mensuels. Plusieurs joueurs atteignent ce montant, comme Erding, Perrin ou Ruffier, mais ils doivent ensuite compter sur les primes, qui vont jusqu’à 40 % de leur salaire final, pour voir leurs émoluments augmenter. Ainsi, avec une masse salariale inférieure à 30 ME, Saint-Etienne parvient à tout faire entrer dans son budget et rester compétitif, alors que Lille par exemple, doit faire avec une masse salariale qui monte à 48 ME. Il faut dire que des joueurs comme Basa, Mavuba et Enyeama, touchent près de trois fois plus que Perrin, Erding ou Ruffier…

Share