Riolo encense l’OM, et défonce Bordeaux

Riolo encense l’OM, et défonce Bordeaux

Photo Icon Sport

Du rythme, de l’ambiance, des occasions, des buts et du suspense, l’affiche entre Marseille et Bordeaux a tenu ses promesses ce dimanche soir. Et pour faire un beau match, on dit souvent qu’il faut deux équipes. C’était le cas au Vélodrome, car même si l’OM a dominé, les Girondins ont joué le jeu en poussant leurs actions au maximum, et Steve Mandanda a aussi eu du travail. Néanmoins, Daniel Riolo, qui a pris fait et cause pour les Olympiens depuis le début de saison, en profite également pour taper sur les Girondins, qui selon lui n’ont fait que fermer le jeu et attendre pour placer des contres. 

« Du mouvement, du risque, de la vitesse, du jeu et du pressing. Le premier quart d’heure est intense. L’OM joue, Bordeaux place des contres. Et comme souvent, quand on voit l’OM faire autant d’efforts, on se dit que dans tous ces temps forts, il faudrait être plus concret. Bordeaux attend, laisse passer les vagues, ajuste son bloc équipe. C’est simple le foot comme ça. Comme en L1. C’est tellement chiant aussi. Bordeaux est là pour « embêter » l’OM. Pour couper les transmissions. Bordeaux est là pour détruire, pas pour jouer. Ça ne fait pas partie du projet. Alors on attend. On attend de voir l’OM marquer ou pas (…) Cette opposition de style rend la partie attrayante. Les espaces laissés par l’OM permettent aux Bordelais de sortir de plus en plus. A l’OM, on est au delà du déséquilibre. On termine avec des crampes. Cette débauche d’énergie doit être récompensée plus tôt, pour pouvoir gérer le match. Epuisés, les Marseillais terminent têtes basses. Mais avec la volonté, le cœur, Gignac place une tête sur corner. 2/1. Puis 3/1. Cet OM est généreux. Même à bout, il attaque, il donne. Le Vélodrome est heureux, enthousiaste. C’est tellement mérité. Tellement normal. Comment ne pas apprécier cette victoire si on aime le foot ? », s’interroge le consultant de RMC, qui a tout de même apprécié le spectacle « malgré » Bordeaux. 

Share