Reims et Metz, un nul mais deux perdants

Reims et Metz, un nul mais deux perdants

Photo Icon Sport

Le match entre Reims, qui est clairement à la peine et s’enfonce doucement, et Metz, lanterne rouge et qui espère encore se sauver, a accouché d’un triste 0-0 qui ne fait finalement les affaires de personne. Les Lorrains sont désormais au fond du gouffre, tandis que les Champenois voient la zone rouge se rapprocher.

Devant ses supporters, le Stade Reims dégainait en premier, puisque sur un corner De Préville était proche d’ouvrir le score, mais sa reprise était repoussée par Métanire, qui dépannait bien Carrasso battu sur ce coup (10e). Le gardien messin était cependant bien là pour détourner une frappe vicieuse de Moukandjo (17e). Metz n’était pas réellement dans le coup, mais allait quand même être proche d’ouvrir le score, puisque Mandi commettait une boulette, obligeant Agassa à faire une parade pour éviter un csc (30e). Mais juste avant la pause, le Stade de Reims se procurait une nouvelle occasion sur un contre à 100 à l’heure, De Préville butant sur un défenseur lorrain (43e). 
Dans un match très tendu, il paraissait évident que la première équipe qui allait marquer était en position idéale, encore fallait-il que cela soit le cas.

Et si Metz sortait de sa torpeur en seconde période, c’est encore une fois les joueurs de Vasseur qui manquait une grosse occasion, Moukandjo étant trop juste sur un centre alors que le but était grand ouvert devant lui (59e). Les visiteurs desserraient l’étreinte et Agassa sortait le grand jeu pour gagner son duel face à Métanire (66e), le gardien rémois étant encore impeccable sur une frappe de Maïga (68e). L’intensité augmentait au fil des minutes, Reims et Metz n’étant décidés à en rester sur ce score qui ne faisait l’affaire d’aucune des deux équipes. Il y avait du KO dans l’air, et les fautes commençaient également à pleuvoir…mais pas les buts. Et finalement on en restait là.

Share