PSG : BRP taille un OL « en reconstruction » et un OM « en faillite »

PSG : BRP taille un OL « en reconstruction » et un OM « en faillite »

Photo Icon Sport

Terriblement déçu par les performances des clubs français en Coupe d'Europe cette semaine, Bruno Roger-Petit estime que seul le Paris Saint-Germain sera en mesure de faire rêver le public tricolore cette saison.

Ce n’est pas nouveau, mais ce début de saison le prouve encore une fois : le football français est à la peine en Coupe d’Europe. Mercredi, l’AS Monaco a perdu son match aller du troisième tour préliminaire de la Ligue des Champions à Fenerbahçe (2-1). Jeudi, le LOSC et l’ASSE n’ont pu faire mieux que match nul contre Qabala (1-1) et l’AEK Athènes (0-0) au troisième tour de qualification de l’Europa League. Trois mauvaises performances européennes qui montrent que le Paris Saint-Germain sera une nouvelle fois maître en son royaume avant même d’avoir joué un seul match officiel. C’est en tout cas l’avis tranché du journaliste Bruno Roger-Petit, supporter non dissimulé du PSG.

« Le PSG, seul au monde en France. Un géant au milieu de nains. Cette semaine, en tour préliminaire de l’Europa League, Saint-Etienne n’a pu vaincre, à domicile, le revenant AEK Athènes. Idem pour Lille, face au modeste club de Qabala. Et Monaco s’est offert le luxe de perdre face à Fenerbahçe. Ce n’est pas ceux-là qui menaceront le PSG en version Emery. L’OM est en faillite morale, culturelle et sportive. L’OL, une petite enseigne en reconstruction, avec l’éternel Aulas pour le SAV médiatique. Les Girondins de Bordeaux, une petite épicerie de quartiers tenue par des Thénardier. Le FC Nantes, une boutique de souvenirs... Seul en France, le PSG est digne du PSG. Sauf événement incroyable, le PSG devrait continuer à rafler bien des titres sous Emery. Même sans Ibrahimovic. La Ligue 1 devrait demeurer le terrain de jeu du PSG, cet espace de divertissement réservé à Verratti, Di Maria, Lucas, Ben Arfa et les autres... », a déclaré, sur Le Figaro, Bruno Roger-Petit, qui estime donc qu’aucun club français n’arrivera à la cheville du PSG cette saison.

Share