Pierre Ménès fait du sport le plus beau symbole de résistance

Pierre Ménès fait du sport le plus beau symbole de résistance

Photo Icon Sport

Après les attentats à Paris et Saint-Denis la semaine dernière, de nombreux hommages ont été rendus par les sportifs du monde entier qui, selon Pierre Ménès, ont montré l’exemple.

A Wembley pour Angleterre-France, en Serie A, en NBA… Partout dans le monde, les sportifs ont rendu hommage aux victimes des attentats en région parisienne. Une empathie qui a touché Pierre Ménès, fier de la solidarité et de la force affichées par le monde du sport. 

« Dans les moments tragiques que Paris, la France et le monde libre viennent de subir, il est réconfortant de noter que le sport a su retrouver ce qui est sa force éternelle : la solidarité, le partage, une forme de communion entre athlètes et le public. Tout cela est un peu pompeux et solennel, mais les images ont été tellement fortes, tellement belles depuis ce sinistre vendredi 13 novembre pour qu’on ne se félicite pas de la force du sport. Le sport a été beau, le sport a été grand », s’est réjoui le chroniqueur de Direct Matin.

« Le sport sur le piédestal »

« On peut me dire que c’est la moindre des choses dans de telles circonstances, mais il suffit de voir l’attitude de nos politiques tellement proches de faire voler en éclats « l’unité nationale » à des fins purement électoralistes pour être convaincu que tous ces hommages étaient grandioses, a-t-il comparé. (…) Mais il faut lutter. Pour nous, pour nos jeunes, pour nos enfants. Le sport est là pour ça. Il a repris sa vraie place dans ce funeste week-end. Il est de la responsabilité de tous de le laisser sur le piédestal, où il a la grandeur de se replacer. Et comme si la souffrance n’était pas suffisamment insupportable, le sport mondial a perdu une de ses icônes : Jonah Lomu. Il est grand temps que cette année 2015 s’en aille. »

Share