Pierre Ménès a une idée pour éviter les pelouses pourries en France

Pierre Ménès a une idée pour éviter les pelouses pourries en France

Photo Icon Sport

L'Europe du football se demande à quoi la France a joué avec ses pelouses, l'état des terrains utilisés pour l'Euro 2016 étant pathétique et même scandaleux dans certains stades. Même si l'UEFA est en partie à blâmer puisque c'est elle qui gère cet aspect de l'épreuve, il est évident que la Ligue 1 n'est pas connue pour la qualité de ses pelouses à de rares exceptions. Pour Pierre Ménès, il est temps que les clubs prennent leurs responsabilités et fassent des efforts pour corriger cela. Et le consultant de Canal + de faire part de son idée.

« Que dire de l’état des pelouses ? Celle du stade Pierre-Mauroy était proprement scandaleuse. Alors c’est bien de charger l’UEFA qui a demandé à changer le gazon lillois trois semaines avant la compétition. Mais ça se saurait si Lille avait eu un bon terrain avant. Sans vouloir tomber dans le populisme, on est dans un pays où il y a des millions de chômeurs dont beaucoup doivent aimer le foot. Il ne me semble pas bien compliqué - le président de Guingamp y pensait - de créer une école de jardiniers spécialisés. On va me rétorquer que tout le monde n’a pas les moyens de mettre 2,5 M€ pour entretenir sa pelouse comme le fait le PSG. Ce à quoi je répondrai que Troyes, Guingamp, Metz ou Montpellier, qui ne sont pas des clubs riches à ce que je sache, jouent tous sur des billards. Donc c’est aussi une question de volonté. Après, si nos stades ne servent qu’à faire tourner la planche à billets, à organiser des concerts ou des matchs de rugby qui labourent le terrain, ça n’a pas de sens. Résultat : quelle image donne-t-on actuellement au monde entier ? On s’est assez foutu des Brésiliens avec leurs pelouses pourries et repeintes en vert pour ne pas éprouver un sentiment de honte par rapport à ce qu’on montre à Nice, à Lille ou à Marseille », fait remarquer Pierre Ménès, qui espère que ses propos ne tomberont pas à l’eau une fois que l’Euro 2016 sera terminé.

Share