Perdre dans les arrêts de jeu à VA, c'est forcément « cruel » pour Fernandez

Perdre dans les arrêts de jeu à VA, c'est forcément « cruel » pour Fernandez

Photo Icon Sport

Nancy se déplaçait à Valenciennes avec l'ambition de ramener au moins un point dans la course au maintien. Objectif rempli... jusqu'aux arrêts de jeu. La faute à Mamadou Samassa qui a crucifié le club lorrain et conclut une belle semaine pour VA, déjà tombeur de Lille en Coupe de France cette semaine. Un scénario très difficile à avaler Fernandez, pourtant satisfait de la prestation de ses hommes durant la rencontre.

« Je pense que c'est cruel de perdre comme ça, dans le temps additionnel, sur un mauvais renvoi de notre défense. Même si on n'a pas fait un grand match, défensivement, on a été solide, avec une bonne agressivité. On n'a pas concédé beaucoup d'occasions, un peu plus en deuxième période. Les deux équipes jouaient le maintien, cela aurait été très intéressant de repartir avec un nul face à ce concurrent direct. Le scénario est cruel », regrette l'ancien technicien d'Auxerre. Nancy n'est plus qu'à trois longueurs de la zone de relégation alors qu'un calendrier très chargé attend l'ASNL.

Share