OL : Desplat veut la peau d’Aulas et explique pourquoi

OL : Desplat veut la peau d’Aulas et explique pourquoi

Photo Icon Sport

C’est OK Corral en ce moment à la Ligue de Football Professionnel, et on ne se dirige clairement pas vers une accalmie.

Si la LFP tente de concilier les deux camps, les « gros » contre les « petits », la joute verbale est désormais sans relâche, et les petites phrases assassines se multiplient. Jean-Michel Aulas et Bertrand Desplat sont les deux protagonistes principaux, et ils ne se ménagent pas. Le président de Lyon avait raillé le manque d’expérience et de résultat du boss de Guingamp, et ce dernier n’a pas tardé à répondre. Oui, le patron de l’En Avant veut la peau de son homologue lyonnais, qui selon lui n’œuvre pas pour le bien du football français mais simplement de son club.

« Le syndicat des « gros » ? Je ne sais pas s'il faut l'appeler Première Ligue ou demi-Ligue. Il s'agit d'un syndicat minoritaire, dont je ne vois toujours pas le projet. Aulas est un grand président mais il donne le sentiment que la Ligue est une filiale de l'OL. On ne peut accepter de personne de confisquer une institution et les revenus qui vont avec. Je n'ai pas l'impression de faire une OPA sur la Ligue ou sur le foot. Mais j'aime défendre les idées que je porte, rassembler les gens », a expliqué dans L’Equipe un Bertrand Desplat qui ne cache plus son désir de voir Aulas être écarté de la LFP, et se préparait à le faire avant que les présidents des « gros » ne se retirent de l’élection pour faire annuler le vote prévu mercredi dernier.

Share