Monaco, PSG, OM, OL, le carré dans l’ordre du mercato de la L1

Monaco, PSG, OM, OL, le carré dans l’ordre du mercato de la L1

Photo Icon Sport

Les dernières transactions ont eu lieu ce lundi en France, et c’est une dernière journée à l’image de ce marché des transferts qui s’est déroulée ce lundi. Les mouvements se sont multipliés à Monaco et à Marseille, en raison d’une politique parfois difficile à cerner et de départs parfois difficiles à combler. Après des années de disette, Lyon s’est a nouveau affairé tandis que le PSG a surtout recruté la star qu’il recherchait depuis plus d’un an et les restrictions du fair-play financier.

Sur le plan purement comptable, le meilleur vendeur est de très loin l’AS Monaco qui a empoché 189 ME avec Martial, Kondogbia, Abdennour, Kurzawa, Ferreira-Carrasco et Ocampos notamment, tout en y ajoutant le prêt payant de Falcao à Chelsea. Monaco a beauoup acheté, mais a des prix plus modestes, déboursant 61,5 ME, pour notamment recruter des joueurs offensifs à la pelle (Traoré, Lopes, Boschilla, Carillo, Saint-Maximim, Lemar, Jean, Cavaleiro, Bahlouli….). Avec donc plus de 250 ME échangés dans ce marché des transferts, l’ASM est le club qui a mis le feu au mercato en France. 

De son côté, le PSG a fait dans l’efficace, avec le seul départ de Cabaye de marquant sur le plan financier (16,5 ME de récupérés au total) et 115 ME de dépensés pour se payer Di Maria, Kurzawa, Trapp, Aurier et Stambouli. Un mercato déficitaire, même si le PSG s’est clairement renforcé, avec ce total de 131,5 ME de transactions pendant le mercato. 

Derrière, c’est l’OM qui a récupéré le plus d’argent de ce mercato, les ventes de Imbula, Thauvin, Payet et Lemina permettant d’approcher 55 ME. Un joli magot que Vincent Labrune n’a pas dépensé dans sa totalité, loin de là, puisqu’il y a eu beaucoup de prêts ou d’arrivées de joueurs libres, et seulement 16 ME de déboursés, dont la moitié pour Ocampos. Ce sont donc 70 ME qui ont transité par l’OM cet été. 

Enfin, si Lyon a fait des folies par rapport à ces dernières années, le club rhodanien est resté très mesuré par rapport à ses concurrents pour le haut du tableau. L’OL a récupéré 21 ME, principalement grâce à la très belle vente de Njié (14 ME), et a dépensé près de 38 ME pour faire venir Darder, Rafael, Valbuena, Beauvue, Yanga-Mbiwa ainsi que les jeunes Tousart et Kemen. Un mercato à 59 ME qui en dit long sur les ambitions de l’OL de faire bonne figure en Ligue des Champions. 

Share