Monaco garde les cadors dans son viseur, Caen gagne enfin !

Monaco garde les cadors dans son viseur, Caen gagne enfin !

Photo Icon Sport

Monaco-Nantes, c’était l’affiche de cette soirée de Ligue 1. Mais à l’image de son match face à Bordeaux dimanche dernier (0-0), l’ASM n’a pas été séduisante dans le jeu sachant que Toulalan, Bakayoko et Kondogbia étaient absents. Qu’importe, les Monégasques ont fini par trouver la faille dans la défense des Canaris grâce à Bernardo Silva (1-0). Un but synonyme de victoire capitale pour les hommes de Leonardo Jardim qui reviennent provisoirement à deux points du PSG. Le peloton de tête est prévenu, Monaco (cinquième) ne lâchera rien.

Tout comme Caen en bas de classement ! Bon dernier de notre championnat, le SMC a fait exploser Reims (4-1) au terme d’une histoire de penalty. Car c’est sur cette phase de jeu que Charbonnier avait redonné de l’espoir à Reims alors mené 2-0, avant que Koita ne transforme le penalty du 4-1. A noter que monsieur Rainville a cru voir un autre penalty (imaginaire) en faveur des Rémois, avant d’être corrigé par son assistant. Caen reste dernier mais n’est plus qu’à deux points du premier non relégable…

… qui n’est autre que Metz, la victime du grand bonhomme de la soirée à savoir Lucas Barrios ! Oui oui, il s’agit bien du flop du début de saison côté montpelliérain. Mais ce samedi à Saint-Symphorien, l’international paraguayen a claqué un triplé dans son style habituel : invisible toute la partie mais buteur. Résultat, le MHSC a décroché un joli succès à Metz (3-2) et remonte à la sixième place devant Bordeaux.

Une zone de poursuivants que le LOSC aurait pu rejoindre en cas de victoire à Lorient. Mais au contraire, les Dogues ont subi la domination des Merlus pendant toute la partie et se sont logiquement inclinés après le cinquième but en championnat cette saison de Guerreiro (1-0).

Enfin, c’est la petite histoire de la soirée. Annoncé titulaire à Toulouse face à Bastia, Braithwaite a finalement pris place sur le banc en raison d’une blessure à l’échauffement. Mais en seconde période, le Danois est quand même entré en jeu et a même permis au TFC d’arracher un point grâce à une belle frappe enroulée du plat du pied (1-1). Un bon point tout de même pour le Sporting, qui avait ouvert le score sur un csc d’Ahamada contre le cours du jeu. 

Share