Monaco fait un grand pas vers la Ligue des champions

Monaco fait un grand pas vers la Ligue des champions

Photo Icon Sport

En s’imposant 4 à 1 ce dimanche contre le TFC, Monaco compte de nouveau cinq points d’avance sur l’Olympique de Marseille à trois journées de la fin, et ira défier l’OM dans une semaine avec sérénité. Pour le TFC, le maintien n’est toujours pas acquis.

A une semaine d’un match importantissime à Marseille pour la quête d’un ticket pour la Ligue des champions, Monaco savait qu’il lui fallait s’imposer ce dimanche à domicile contre le TFC, équipe en net regain de forme. Et pour le club de la Principauté, qui restait sur trois nuls consécutifs à Louis II, les choses commençaient idéalement puisque sur un corner, Silva trouvait le chemin des filets, sa frappe étant légèrement touchée par Kana-Biyik (1-0, 9e). Mais Toulouse confirmait ses bonnes intentions et ne baissait bas les bras, malgré cette ouverture du score rapide. Et cela payait puisque sur un contre rondement mené, Braithawaite trompait un Subasic que l’on a connu mieux inspiré (1-1, 26e). Le TFC semblait avoir fait le plus dur, et posait des soucis à Monaco, mais la rencontre basculait dans le temps additionnel juste avant la pause. Sur une faute très légère de Trejo sur Martial, l’arbitre sifflait un penalty qui semblait sévère. Mais Martial ne se posait pas de question et trompait Ahamada (2-1, 45e+1), ce qui provoquait la grosse colère du banc toulousain.

Après la pause, le suspense allait tourner court. En effet, sur un centre de Raggi, Moutinho marquait le troisième but de l’ASM d’une belle reprise de la tête (3-1, 55e). Le TFC jetait toutes ses forces dans la bataille, mais cela ne suffisait pas pour revenir au score. A un quart de la fin, les deux équipes se retrouvaient à dix, Dirar et Kana-Biyik étant impliqués dans un échange coup de genou contre coup de coude à l’entrée de la surface toulousaine (76e). Monaco gérait tranquillement la fin de match, et corsait même l’addition dans les dernière secondes, Germain, lancé à la limite du hors-jeu, trompait le gardien du TFC (4-1, 90e+2). L’AS Monaco empochait trois points très précieux puisque le club de la Principauté ira au Vélodrome avec cinq longueurs d’avance, ce qui lui laisse de la marge. Du côté de Toulouse, la bataille va faire rage jusqu’au bout pour sauver sa place.

Share