Marseille trop puissant pour Nice

Marseille trop puissant pour Nice

Photo Icon Sport

L’OM a parfaitement contrôlé son match face à Nice, s’imposant 4-0 dans une rencontre où les Aiglons n’ont pas montré grand-chose. En revanche, les Olympiens sont en progrès et passent provisoirement à la troisième place.

Après sa première ratée au Vélodrome, l’OM devait une revanche à ses supporters ce vendredi soir contre Nice, mais devait surtout confirmer le réveil entrevu à Guingamp. Cela aura été rapide puisque, dès la 20e minute, les Provençaux prenaient la tête après un petit cafouillage dans la surface et un ballon qui revenait sur Payet, qui ne se posait aucune question au moment de conclure d’un tir appuyé au point de pénalty (20e). Nice, qui aurait pu bénéficier d’un pénalty peu avant après une charge par derrière de Nkoulou sur Bosetti (16e), ne parvenait pas réellement à réagir. Juste avant la pause, la différence se faisait. Lancé par Payet, Ayew redressait le ballon devant le but, pour un Thauvin qui devançait son adversaire pour pousser le ballon au fond (2-0, 45e). 

Les supporters étaient aux anges, surtout qu’en début de seconde période, la machine marseillaise repartait de plus belle. Sur un centre parfaitement dosé de Thauvin, Payet, dans tous les bons coups, catapultait le ballon au fond d’une tête plongeante (3-0, 48e). Forcément, avec le score et la débauche d’énergie, le match baissait un peu d’intensité, surtout que le Gym n’avait plus vraiment de répondant. Alessandrini manquait le cadre d’un rien sur un ballon semblable à celui qui avait amené le but de Payet en première période (75e), tandis que Pléa était tout proche de tromper Mandanda, mais son tir croisé était détourné du bout du pied par le gardien phocéen (85e). Les entrants se distinguaient, et cela débouchait sur un dernier but, marqué très facilement par Barrada après un caviar d’Alessandrini devant le but (4-0, 87e). La fête était totale, et l’OM s’était parfaitement rattrapé de son entrée ratée face à Montpellier, en profitant également pour se refaire une place dans le premier tiers du classement, même s’il faudra attendre le reste de la journée pour savoir s’il s’agit d’une vraie bonne affaire. 

Share