M. Turpin a été « fort et courageux » lors d’OL-PSG

M. Turpin a été « fort et courageux » lors d’OL-PSG

Photo Icon Sport

Mis sous pression avant le match par les dirigeants et l’entraineur de l’OL, Clément Turpin n’y a pas vraiment été sensible, prenant plusieurs très contestées au sein du club leader de la Ligue 1. La plus surprenante a été celle de faire retirer le pénalty manqué par Zlatan Ibrahimovic en raison du nombre élevé de joueurs étant entrés dans la surface avant le tir du Suédois. Sur le plan réglementaire, il n’y a rien à redire, mais c’est le fait que dans cette situation, le pénalty ne soit jamais donné à retirer qui a fait bondir les Lyonnais. Pourtant, selon M. Garibian, directeur technique de l’arbitrage en France, cette décision était logique et surtout vraiment nécessaire.  

« Clément a pris la décision qui s’imposait. L’objectif, c’est de respecter l’esprit de la loi 14, de faire preuve de discernement. D’un point de vue réglementaire, nous étions dans l’inacceptable. Trop de joueurs des deux équipes avaient très largement pénétré dans la surface de réparation avant le botté.  Je précise d’ailleurs que si le premier penalty avait été marqué, il aurait quand même été à retirer et ce sont les Parisiens qui auraient sans doute été frustrés. Je peux comprendre la frustration. J’ai trouvé Clément serein, fort, courageux », a expliqué l’ancien arbitre de Ligue 1, qui estime que M. Turpin n’a commis aucune erreur dans son arbitrage très suivi du choc de dimanche soir. 

Share