Les regrets caennais contre le PSG pourraient être éternels

Les regrets caennais contre le PSG pourraient être éternels

Photo Icon Sport

Les Caennais ont probablement joué leur meilleur match de la saison samedi soir contre le PSG, mais l’égalisation parisienne dans le temps additionnel coûte des points qui pourraient manquer à la fin du championnat. Car s’ils ont été dominateurs face au leader, les Normands pourraient être relégables dimanche si Nice s’impose à Sochaux. Franck Dumas était satisfait de la manière, mais pas du résultat final.

« C'est rageant. On a tout mis en oeuvre pour obtenir un résultat plus que positif, il ne manquait pas grand-chose. Les joueurs ont fait énormément d'efforts. Ils ont été un cran au-dessus et ne sont pas récompensés. En face, la qualité individuelle a fait la différence, alors que la qualité collective n'était pas là. Il fallait tenir, on n'était pas à l'abri d'une belle volée qui nous tue deux points. Je suis vraiment, vraiment fier de mes joueurs, ce que je leur ai dit. Paris est conditionné pour aller au bout, même si collectivement Montpellier est meilleur. On a vu un Paris moyen car les joueurs de Caen étaient à la hauteur. J'aimerais bien que pour une fois on rende à mes joueurs ce qu'il leur appartient. On est toujours dans le wagon, il n'y a pas à avoir peur, à rougir. Peut-être que s'il devait y avoir un match référence cette saison, ce serait celui-là, même s'il arrive tard. Il nous a manqué quelques minutes », reconnaissait l’entraîneur du Stade Malherbe, conscient que les deux prochains matches face à Dijon et Ajaccio pourraient être décisifs pour le maintien de Caen.

Share