Lens, le réveil avant le réveillon

Lens, le réveil avant le réveillon

Photo Icon Sport

Lens, qui n’avait gagné qu’un seul de ses huit derniers matchs, s’est imposé face à Nice (2-0), ce vendredi à Amiens. Trois points qui permettent pour le moment aux « sang et or » de se sortir de la zone rouge. 

Premiers de cordée dans ce dernier week-end de football de l’année en France, Lens et Nice abordaient cette rencontre avec des objectifs bien différents. Si les Azuréens tentaient de terminer 2014 dans la première partie de tableau, les Nordistes rêvaient de se sortir de la zone rouge pour Noël. La première période était plutôt niçoise, avec comme point d’orgue une frappe terrible d’Eysseric, qui tentait sa chance du gauche après être passé à travers la défense adverse. La barre repoussait sa tentative en force (31e). Les Aiglons pressaient mais avant la pause, c’était pourtant Lens qui allait ouvrir le score. Parti sur la gauche, Nomenjanahary filait pour centrer en retrait sur Cyprien, dont la reprise croisée sans contrôle faisait mouche (1-0, 38e). 

Les Lensois n’étaient clairement pas malheureux de rentrer aux vestiaires avec un but d’avance, mais manquaient pourtant de se mettre à l’abri. Sur un pénalty bêtement concédé par Diawara devant Cyprien, Coulibaly tentait sa chance, mais tirait assez nettement au-dessus (56e). Les « Sang et Or » s’exposaient donc au retour du bâton mais l’ancien joueur de Debrecen se rattrapait de manière magnifique en fin de match. Coulibaly semait deux défenseurs sur la gauche, avant de repiquer dans l’axe, éliminer Genevois et marquer d’un plat du pied précis dans un angle quelque peu fermé (2-0, 86e). Un festival qui donnait définitivement les trois points aux Lensois, qui avec 19 points dépassaient Bastia pour revenir en 16e position, en attendant la suite de cette journée. 

Share