Le syndicat des footballeurs appelle au calme

Le syndicat des footballeurs appelle au calme

Photo Icon Sport

Après les récentes insultes proférées par Zlatan Ibrahimovic, Serge Aurier et Dimitri Payet, l’Union Nationale des Footballeurs Professionnels a demandé aux joueurs de cesser immédiatement les attaques verbales contre les arbitres. Le syndicat des joueurs réclame un peu de calme, rappelant que les arbitres étaient d’abord des hommes et qu’ils pouvaient se tromper comme les footballeurs le font parfois. 

« La mode a parfois des effets pervers, et celle qui consiste, ces derniers temps au sein des footballeurs évoluant en France, à prendre les arbitres pour cibles jette avant tout le discrédit sur ceux qui profèrent ces insultes, et profite à ceux qui en font commerce via les réseaux sociaux, notamment. Cette mode, qui fut longtemps l'apanage des dirigeants et des entraîneurs, met à mal les efforts consentis, ces dernières années, pour redorer l'image du football et des footballeurs de chez nous auprès du grand public, du monde politique ou de la presse.L'UNFP appelle les footballeurs professionnels au calme, car rien – ni les enjeux, ni la passion, ni l'énervement, ni la défaite… – ne saurait justifier les dérapages verbaux et les insultes. Ce n'est pas en accrochant les arbitres au pilori que l'on résoudra les problèmes, mais c'est en discutant avec eux, en travaillant avec eux, que l'on y parviendra demain. Le football français n'a rien à gagner dans cette escalade de la haine. Il doit, au contraire, s'unir pour éradiquer un phénomène malsain, qui le gangrène de l'intérieur. Faut-il rappeler, un fois encore, que les arbitres font partie du jeu ? Faut-il rappeler que les arbitres, comme les joueurs, sont des hommes, et que, même si cela est parfois difficile à entendre, l'erreur est humaine? », écrit l’UNFP dans un communiqué.

Share