Le PSG s'installe tout là-haut, en attendant l'OL

Le PSG s'installe tout là-haut, en attendant l'OL

Photo Icon Sport

Très bien parti, le PSG s’est progressivement fait très peur face à Lorient, s’imposant finalement 3-1 grâce à un triplé de Zlatan Ibrahimovic, dont deux pénaltys. Paris passe leader de la Ligue 1 avant Lyon-Nice. 

Le PSG tirait le premier ce vendredi avec la réception de Lorient avant deux semaines de trêve internationale, même si les joueurs parisiens seront assez sollicités pendant cette période. Quoi qu’il en soit, le double champion de France en titre avait l’occasion de prendre les devants face à des Merlus habitués à jouer crânement leur chance au Parc depuis des années. Cela débutait toutefois très fort pour Paris, qui asphyxiait son adversaire et récoltait rapidement un pénalty logique pour une faute de Lecomte sur Ibrahimovic. Le Suédois transformait la sentence dans le soupirail habituel (1-0, 4e). Toutefois, principalement en raison d’une maladresse prononcée, la démonstration offensive n’avait pas lieu. Lavezzi était en première ligne, avec un face à face perdu (11e) et un tir qui manquait le cadre malgré un service en or d’Ibrahimovic (30e). Entre temps, Lecomte avait maintenu le suspense en sauvant d’une manchette un tir croisé du Suédois (24e). 

Forcément, avec ce score inchangé, Lorient prenait confiance et cela se voyait dans le jeu, mais aussi devant le but de Sirigu. Au cours de quelques minutes un peu folles avec des occasions de part et d’autre, c’est Jordan Ayew qui trouvait la faille, d’un tir précis à ras de terre après une remise de Jeannot à l’entrée de la surface (1-1, 67e). Dans la foulée, le Ghanéen était proche du doublé, avec une reprise de volée impeccable sauvée sur sa ligne par Verratti (71e). Pastore répondait par un geste presque similaire, mais Lecomte se détendait (74e) dans un dernier quart d’heure très rythmé. La décision se faisait une nouvelle fois sur un pénalty, cette fois-ci beaucoup plus discutable après un tacle de Koné qui déviait le ballon mais faisait tomber Pastore, qui n’en demandait pas tant. Ibrahimovic se montrait impeccable dans cet exercice pour un doublé qui offrait trois points à son équipe (2-1, 82e). En fin de match, les Merlus n’y étaient plus, et sur une récupération de Verratti, Ibrahimovic marquait facilement son troisième but personnel (3-1, 91e). Un score presque trompeur, car même si Paris a beaucoup vendangé, Lorient a fait passer un gros frisson dans le Parc des Princes, qui voit tout de même son équipe prendre la tête avec un point d’avance sur Lyon, qui jouera ce samedi contre Nice. 

Share